Pour notre isolation, nous avons choisi de mettre du liège et de la laine de coton recyclé. Pourquoi ce choix? On vous explique tout ça.


Après de multiples recherches et comparatifs entre les différents isolants: polystyrène, multicouche, laine de verre, de chanvre ou de mouton, nous nous sommes décidés pour le liège pour sa fonction d’isolation phonique, son action « respirante » et sa capacité à réguler l’humidité.

Concernant la laine de coton recyclé, nous l’avons choisi avant tout pour son coté écologique. Elle est principalement composée de vieux jeans déchiquetés, broyés puis réassemblé en long rouleau assez épais.

 

Première couche isolante: Le liège

On doit vous avouer que pour nous la pose du liège a été la partie la plus longue et la moins fun de notre aménagement. Après avoir reçu nos rouleaux d’isolants et choisi notre colle (colle néoprène contact), notre excitation était à son apogée. Enfin nous allions commencer les choses sérieuse. Munis de nos fournitures, de nos ciseaux et de notre mètre, direction Missy pour habiller cette charmante dame.

 

 

On mesure, on découpe, on applique la colle sur les 2 parties, on attend que ça sèche et on assemble!!!


Avec cette technique la pose de cet isolant nous a pris environ 2 weekends, on avait vraiment l’impression de ne pas en voir le bout. Après on doit avouer qu’on en as mis sur toute la surface intérieur du fourgon.


 


Notre motivation s’effilochait à mesure que le temps passait, mais on a tenu bon et le résultat fut très satisfaisant on doit dire. L’idée de bâcler le travail sur la fin de la pose pourrait vous effleurez l’esprit tout comme elle a effleuré le notre mais ne lâcher rien, la partie la plus dure est passée.


 

Sol, plafond, murs et renforts; Tout y est passé!


Seconde couche isolante: La laine de coton

On doit dire qu’après la galère qu’a été la pose du liège, mettre la laine de coton a été un jeu d’enfant. Comme nous vous le disions, on a choisi cet isolant pour des raisons écologiques mais également car il ne s’affaisse pas avec les temps et qu’il est super pratique à découper.

 

 

Voici comment se présente les rouleaux de laine


Notre première idée après avoir mesurer et découper nos morceaux d’isolant était de le fixer grâce à du scotch double face, et bien…ça ne tient absolument pas! On s’est donc débrouillé autrement et décidé de bloquer la laine avec nos renforts ou derrière les tasseaux qu’on devait installer pour l’étape suivante: la pose du contreplaqué



Comme vous pouvez le voir on mesure ou on déroule, on découpe (nous on l’a fait à la main c’était plus pratique). Pour les renforts et les trous, et afin d’éviter les ponts thermiques, on a juste arraché des morceaux de laine et on les a bourré pour isoler les parties trop petites pour mettre des carrés d’isolant.

Cette étape ne nous a pas pris énormément de temps, en 1 weekend l’affaire était réglée


Où retrouver les articles qu’on a acheté:

 

Petits conseils de Mamie:

Pensez à vous protéger avec un masque et des lunettes, la laine de coton est remplie de poussière. Attention avec la colle néoprène! Une fois les deux surfaces assemblées, il sera impossible de les séparées et de rectifier votre collage

 

8 réponses

  1. Bonjour,
    Beau travail bravo ! et merci pour le partage !!
    Avez vous des retours par rapport à l’isolation thermique avec votre isolation ?
    Je pense utiliser les mêmes matériaux pour aménager ma berlingo 😉

    1. Hello,

      Merci pour tes encouragements, ça fait très plaisir 😊.
      Nous concernant on est plutôt satisfait de notre isolation, le liège absorbe le surplus d’humidité et la laine de coton fait plutôt bien son travail. On a dormi par-5°C et bon c’était frisquet quand il a fallut sortir du lit mais on a pas vraiment eu froid. Pour la chaleur, il doit faire entre 5° et 10° de différence par rapport à la cabine, sachant qu’on a pas de séparation coffre/cabine.

      N’hésite pas si tu as besoin d’autre chose. On espère avoir réussi à répondre à tes questions.

      Fred
      @journal.dun.van

  2. Bonjour et merci pour votre Tuto
    Avec le temps le coton ne bouge pas ? A-t-il pris l’humidité ?
    Bonne route 😊

    1. Bonjour,

      Vraiment toutes nos excuses pour le temps de réponses. Ecoute, ça fait 1an et demi et pour le moment rien à bouger. Le liège fait bien son travail en absorbant le surplus. Toutefois si on devait changer un truc, on mettrait peut-être un frein vapeur en plus, mais il n’est vraiment pas obligatoire.

      Au plaisir de se croiser un jour sur les routes.
      Fred

  3. Salut!

    Merci pour ce tuto très intéressant. Nous en sommes à la même étape pour notre fourgon et je me demandais combien de colle il vous avait fallu pour le liège?

    Merci!

    1. Coucou,

      Et bien écoute, je crois qu’on a utilisé environ 4 petits pots de colle contact. La couche à mettre est vraiment très fine, nous l’avons étiré avec une spatule à plâtre pour avoir la bonne hauteur.

      N’hésite pas si tu as d’autres questions.

      N’oublie pas, le bonheur est au bout du chemin (ce qui est particulièrement vrai pour cette étape 😊).

      Bon courage.
      Fred

  4. Hello! Je n’ai pas bien compris comment vous avez installer la laine de coton, vous les avez coincés grave à des tasseaux, mais est-ce que vous avez utiliser de la colle aussi ou pas ? Merci !!

    1. Hey, Salut!

      Alors pour la laine de coton, on a effectivement tout coincé un maximum avec les tasseaux et on essayait de couper des morceaux qui rentrait juste dans les renfoncements voir un peu plus large pour que ça reste bien en place. Au départ, on avait collé la laine au plafond avec du double face mais avec la poussière et le poids, rien a tenue. La colle ne nous a pas semblé être une option envisageable, pour l’unique raison du prix. Il y en avait donc un de nous deux qui tenait la laine et l’autre qui fixait les tasseaux pendant ce temps.
      J’espère t’avoir apporter une réponse claire et si tu as d’autres questions, on reste à dispo 🙂

      Bon courage
      Fred

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *