Le choix

Le choix

Ça y est! La décision d’aménager notre van était prise, il ne nous restait plus qu’à trouver le fourgon de nos rêves et le tour était joué, du moins c’est ce qu’on pensait.

 

Nous nous sommes vite retrouvés perdu au milieu d’appellations dont nous n’avions jamais entendu parler (L1H2, L2H2, etc…), nous ne savions pas à quoi tout ça correspondait.

Nous avons donc dégainé notre outil de recherche préféré : le ternet. Grâce à lui, nous avons découvert que le L dans ces appellations correspondait à la longueur et le H à la hauteur (logique vous direz vous mais ça ne l’a pas été pour nous), le 1, 2, 3 correspond à petit, moyen, grand.

Voici à quoi ressemble ces différents modèles:

Le L1H1/H2 :

La version la plus compacte. Passe partout et aussi facile à manipuler qu’une voiture, il peut se garer n’importe où. On y fait tenir l’essentiel :  un lit convertible, de quoi mettre quelques affaires et un petit coin cuisine. Des kits sont vendus pour ce genre de modèle comme les kits de chez kapam ou de chez combeing, bien évidemment on peut également faire l’aménagement soi-même. Le plus gros inconvénient du L1H1 c’est qu’on y tient pas debout et on ne se voyait pas faire un tour du monde avec un véhicule dans lequel on ne peut pas circuler.

 

Le L2H1/H2 :

Le L2H2 est le modèle le plus répandu dans la communauté de l’aménagement. Sa taille permettra d’ajouter quelques éléments de confort supplémentaires tels qu’un lit fixe, de plus grands espaces de rangement, une douche…et le plus important on peut se tenir debout.

Le L2H3 garde les mêmes avantages que le L2H2 avec une hauteur un peu plus importante.

Ces deux types de fourgon se conduisent très bien et se garent encore plutôt aisément en ville. Le seul inconvénient qu’on a trouvé à ces modèles c’est qu’on ne passe plus les parkings souterrains (déconvenue rencontré en Espagne) et certains parkings munis d’une barre de hauteur.

 

Le L3H2/H3 :

Le modèle le plus spacieux. Dans ce type de fourgon, on peut vraiment faire un aménagement des plus confortable à la manière des bus aménagés américains. Mais en y gagnant en confort, on y perd en logistique. La maniabilité, les endroits pour se garer et la circulation en ville se faisant plus difficile en L3H2/H3, on s’est vite rendu compte que sa taille ressemblait fortement à celle d’un petit camping-car et qu’il serait difficile pour nous d’avoir toute l’autonomie et la liberté à laquelle on prétendait.

 

Le choix de le taille du fourgon de vos rêves dépendra de ce que vous voulez y mettre, de ce que vous voulez en faire et du type de voyages auquel vous aspirez. Pour nous, notre dévolu s’est jeté sur le modèle le plus original qui existe…

Non je plaisante! En fait on a fait comme tout le monde et on a choisi d’aménager un L2H2.

Petit conseil de mamie :

Pour vous aidez à choisir votre fourgon, faites une check-list de vos envies et un plan de l’aménagement souhaité.

 

 

 

 

Fred

Auteur, compositrice, blogueuse à mi-temps. Voyageuse en tout temps, l’Asie est son continent de prédilection!

Laisser un commentaire